Mieux me connaître

*Annie Caron Psychologue Nantes

Psychologue diplômée en 2013 d’un Master professionnel de psychopathologie et de psychologie clinique en Picardie*, j’ai exercé dans différentes institutions auprès d’un public varié.

J’ai principalement travaillé auprès d’enfants et de parents (dans le cadre d’un SESSAD, de CMP) et d’étudiants (au Service de Santé Universitaire). J’ai porté plusieurs casquettes : thérapies individuelles, groupales, familiales ; travail d’équipe, supervision, travail de liaison, rencontres de partenaires (établissements scolaires, de soins, ASE,…), rencontres d’autres collègues ayant des approches différentes.

Riche de ces expériences et de ces rencontres et désirant laisser ma créativité s’exprimer, j’évolue depuis le début d’année 2019 vers une pratique libérale à Nantes. J’ai pu découvrir cette ville et ses joyaux lorsque j’ai compris, trois années après avoir été diplômée, que la seule formation universitaire aussi éclectique soit-elle à Amiens ne me suffisait pas pour exercer pleinement mon métier. Je pouvais accompagner la dimension intellectuelle de l’humain, grâce au savoir acquis, mais ne pouvais accéder au coeur même de la personne, à son intériorité plus profonde ou du moins, pas entièrement.

C’est pourquoi j’ai entamé différentes formations, et notamment en Vision intégrale et intégrative de la santé au CERVIS Atlantique** de Nantes, formation qui s’intègre naturellement à ma pratique professionnelle et qui lui donne désormais une couleur particulière. Elle me permet d’accompagner l’individu dans toutes ses dimensions : objectives et subjectives, individuelles et collectives et à tous les niveaux : mental, émotionnel, physique, énergétique, spirituel. Pour plus d’informations sur les théories liées à la spirale dynamique de l’évolution ou aux quatre quadrants, cliquez sur les termes appropriés : ) .

Pour honorer ces différentes dimensions, outre le dialogue et l’écoute attentive et multidimensionnelle de la personne et de mes intuitions, je pratique lorsque cela est pertinent, l’hypnose éricksonnienne transpersonnelle*** permettant d’aller se visiter différemment, la psychogénéalogie, les constellations familiales individuelles**** mais aussi la respiration holotropique. J’utilise également l’astrologie afin d’accompagner de manière plus personnalisée les personnes qui me consultent.


« Une médecine du verbe   et   une médecine du souffle »

Je vous rencontre pour un échange véritable. Moi-même pleine de paradoxes, je vous invite à voir les vôtres et à les apprécier dans ce qu’ils vous apportent. Vous avez toutes les ressources en vous, j’aide simplement à leur dévoilement. Je vous invite à visiter vos différents étages pour faire circuler à nouveau l’énergie.

Par mon écoute, j’aspire à ce que vous vous rencontriez pour évoluer sur votre chemin de vie et accéder à la liberté d’être.

***

Pour y voir plus clair, je suis :

Psychologue clinicienne : (âme, psyché / connaissance) personne ayant acquis un certain savoir sur les comportements, les pensées, les émotions humaines, conscients et inconscients. Les psychologues sont issus du monde universitaire et ont dû valider cinq années d’études. Le terme « clinicien » signifie « au chevet du malade » et désigne donc une relation « clinique » : au plus proche de la personne.

Psychothérapeute : (âme, psyché / prendre soin de, au service de) personne formée à l’accompagnement d’individus. Elle est au « service » de celui ou celle venant la consulter, c’est-à-dire afin que cela lui serve dans son évolution personnelle, sur son propre chemin. Le thérapeute « prend soin de », non au sens infantile du terme : il ne le prend pas en charge, mais il l’amène dans une relation de confiance, contenante lui permettant de se dévoiler à lui-même de façon sécurisée.

Hypnothérapeute : je peux utiliser l’hypnose dans ma thérapeutique.

Ces deux titres sont protégés par la loi. 

J’ajouterais que je suis une psychologue-psychothérapeute intuitive. Je m’appuie sur des connaissances acquises à travers l’université, les formations, les livres, mais je suis aussi attentive à mes ressentis intérieurs.

inscrite au répertoire ADELI sous le numéro 449320308

Je ne suis pas :

Psychanalyste : (âme, psyché / analyse) personne ayant une méthode d’investigation particulière portant sur les processus psychiques inconscients. L’analysé déroule son fil de pensée sans être interrompu par l’analyste. 

Psychiatre : médecin étudiant et traitant les maladies mentales, à ce titre il peut délivrer des médicaments.

***

Enfin, en venant en consultation, vous êtes un consultant, un patient (celui qui souffre) mais aussi un client bien que ce terme fasse débat. En effet, dans le terme patient, l’individu est vu comme passif, attendant une aide venant de l’extérieur. Le regard est plus centré sur les difficultés, les dysfonctionnements et les pathologies. Dans le terme client, l’individu est actif : il sollicite quelqu’un mais s’y investit de façon active. Le regard est ici plutôt tourné vers les ressources de l’individu et son potentiel d’évolution. Je considère la thérapie comme une co-création entre le thérapeute et le client. D’ailleurs, l’argent fait également partie de l’investissement = de l’énergie mise dans le processus d’évolution.

*Université de Picardie Jules Verne. Amiens.
**Cervis Atlantique Nantes – site internet
***Nicolas Dumont – site internet
****Karine Térence – site internet

 

Traitement en cours…
Merci, à bientôt !
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :